Traitement des micropolluants

Procédés

Charbon actif en poudre (CAP)

L’utilisation de charbon actif en poudre pour le traitement des micropolluants a fait ses preuves.
Des installations de plus de 200'000 Eh ont été construites avec ce procédé et donnent d’excellents résultats.

Grâce à notre partenariat avec la société KG (Gesellschaft für Wassertechnik und Apparatebau GmbH & Co. KG) nous pouvons vous faire bénéficier pour vos projets de nombreux retours d’expérience sur des installations en fonctionnement.

Le charbon actif en poudre est introduit et mélangé dans l’eau : les agitateurs que nous mettons en place pour effectuer ce mélange sont choisis de façon à réduire au maximum la consommation énergétique tout en permettant de proposer une surface de contact optimale pour l’adsorption des micropolluants.

Le charbon actif en poudre est ensuite séparé de l’eau traitée : cette séparation peut se faire soit par décantation secondaire classique, soit par décantation lamellaire, soit enfin par filtration membranaire. Nous maîtrisons l’ensemble des procédés de séparation ainsi que l’éventuelle filtration finale sur filtre à sable.

Ozonation

L’introduction d’ozone dans l’eau décantée est un des procédés permettant de traiter les micropolluants. Pour l’apport d’ozone dans l’eau nous installons dans nos stations nos dômes céramiques qui, contrairement aux diffuseurs d’air membranaires, ont l’avantage de très bien résister à l’ozone et assurent une très bonne diffusion.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question relative aux équipements à mettre en place pour la solution de traitement des micropolluants que vous avez choisie.

  • ozonbegasung
Réacteur d’ozonation

  • pilotanlage_abtrennung_pulveraktivkohle
Séparation du CAP par des membranes